Exemples de Changemaker Schools

En 2014, le programme ”Changemaker Schools” a été lancé, pour identifier, connecter et soutenir les écoles qui cultivent la prochaine génération d’acteurs de changement, partout en France. Découvrez ce progamme d'Ashoka spécifiquement dédié à l'éducation en cliquant ici.


Living School

” Contribuer à l’émergence de citoyens épanouis, responsables, qui par leur action contribuent à une réelle évolution de l’humanité ”Caroline Sost, fondatrice de Living School. 

 

 

 

Le modèle pédagogique de Living School vise à développer le talent  et  le potentiel immenses de chaque enfant. Il combine judicieusement école-laboratoire et formation de professionnels autour de l’éducation aux savoir-être et à l’écocitoyenneté. C'est aussi une école des parents.

Positif, ouvert, et non dogmatique, le programme pédagogique mise également sur les bénéfices d’une éducation bilingue et de la collaboration avec des entrepreneurs sociaux.

Le suivi de l’évolution des enfants, en collaboration avec les parents, revèle un impact qualitatif fort sur la confiance en soi, la prise d’initiative, l’épanouissement personnel et la relation aux autres.

>> Retrouvez le talk de Caroline Sost lors de la soirée "Education" organisée par Ashoka


L’Ecole du Colibri

" Quelle planète laisserons-nous à nos enfants et quels enfants laisserons-nous à la planète? "Isabelle Peloux, fondatrice de l’Ecole du Colibri.

Pour l'école du Colibri, la clé de cette problématique se trouve dans le potentiel de chaque enfant. Un potentiel dont ils doivent prendre conscience afin de se développer selon toutes leurs possibilités et mettre au service du collectif pour qu'il soit maximisé.

L'école du Colibri est une école à taille humaine qui permet aux enfants d’apprendre à apprendre, en collaboration avec les autres, où chacun est pris en considération.

L’apprentissage du programme scolaire est basé sur la coopération et le vivre ensemble à travers différents temps de vie collective animés par les enfants : formation à la médiation, apprentissage de la gestion des émotions, jeux coopératifs, apprentissage de l’argumentation...

L’école crée et entretient un lien fort avec les parents, pour une éducation cohérente et fraternelle entre l’école et la maison.  

>> Retrouvez le talk d'Isabelle Peloux lors de la soirée "Education" organisée par Ashoka.

 

L’Ecole La Marelle (site en cours de construction)

 " L’école doit cultiver l’envie d’apprendre, éveiller la curiosité et nourrir l’estime de soi en respectant le potentiel unique de chaque enfant. Les enfants, enthousiastes et confiants, apprennent non seulement à lire, écrire et compter, mais développent également des qualités d’être comme la créativité, la coopération, la prise d’initiative et le respect. ", Géraldine Seignarbieux, directrice de l’école.

L’école La Marelle se définit comme un établissement pluriel qui s’inspire de différentes propositions pédagogiques (Montessori, Freinet, …) tout en développant ses propres outils. Les enfants de 3 à 11 ans y sont accueillis dans une même classe. La prise d’initiative est encouragée par un travail sur l’autonomie, la confiance en soi et la persévérance. Tout est mis en œuvre pour que l’enfant puisse se prendre en charge et se sentir capable d’aller lui-même vers les objectifs qu’il s’est fixé.

Une forme de leadership plus collaboratif est transmise aux élèves grâce aux conseils d’enfants hebdomadaires et la conduite d’un projet collectif annuel. Le travail en équipe et la coopération sont favorisés par le mélange des âges au sein de la classe, l’implication des enfants dans la gestion quotidienne de l’établissement et des pratiques de pédagogie coopérative. Les enfants apprennent à gérer eux-mêmes leurs conflits grâce à un travail sur la connaissance de soi, la pleine conscience, la communication et la médiation.

L’école favorise également une ouverture sur le monde et un lien étroit à la nature : sorties régulières, jardinage, ateliers « l’œuvre de la semaine », ateliers philo, ateliers « Connaissance du Monde » et « Ces hommes et ces femmes qui ont changé le monde », intervenants extérieurs variés (arts, médecine, naturopathie, sciences, religions, langues étrangères, yoga…).

 

L’Ecole Montessori du Morvan 

” Je souhaite donner aux enfants le sentiment d’exister, leur donner la possibilité de proposer et d’agir, leur donner confiance en eux pour qu’ils croient en leurs capacités, en leur potentiel et puissent devenir des citoyens responsables ", Vanessa Toinet, directrice de l’école. 

Le projet éducatif se base sur les besoins de l'enfant, son questionnement à travers des expériences concrètes et réelles qui vont lui donner une clef de compréhension sur le monde. Par son implantation en plein cœur du parc naturel régional du Morvan, l’école cherche à reconnecter l’enfant à la nature, au concret et à renforcer son lien avec le vivant.

L’école joue un rôle de pionnier dans la compréhension et la modélisation de ce que peut apporter la médiation animale à un groupe d’enfants, à la fois en termes de bien-être, de compréhension de leurs propres émotions, d’apprentissages fondamentaux : la construction de la personne et la relation aux autres.

Dans un espace d'actions motivées et encouragées, l'enfant prend conscience de sa propre valeur.

 

La Maison de l’Enfant

 ” Les 'premières fois' des enfants doivent être vécues de la façon la plus qualitative possible, avec une ouverture sur le monde et un accompagnement exemplaire des adultes, afin d'optimiser leur vie future et leur permettre de faire partie d'une société responsable et heureuse. ", Véronique de Tilly, directrice de l’école.

L’environnement pédagogique créé au sein de la Maison de l’Enfant permet aux enfants de se positionner dès le plus jeune âge en tant qu’acteur de changement à travers des projets concrets ayant un impact positif sur la société, tel qu’un projet de lutte contre la déforestation ou de lutte contre le réchauffement climatique. Ces projets sont aussi l'occasion d'initier les enfants aux sciences et aux grands enjeux du monde qui les entoure. 

Ateliers de philosophie, exercices de sophrologie, et d’autres outils permettent aux enfants de travailler autour de la notion d’empathie. L’expression artistique et la créativité sont au cœur de l’approche pédagogique de l’école: les enfants travaillent pendant plusieurs mois autour des œuvres d’un artiste, s’approprient son style et son parcours avant de créer à leur tour une œuvre d’art.

Les enseignants ont toute la latitude nécessaire pour innover, proposer et faire évoluer les pratiques pédagogiques. L’école cherche maintenant à devenir un centre de formation pour les parents et les enseignants qui souhaitent se former au savoir-être et aux méthodes de pédagogie active.


L'école des Bosquets

L'Ecole des Bosquets est une école primaire avec une proposition pédagogique composée de 4 piliers : placer l'enfant en situation d'acteur de projets, la sensibilisation à l'environnement, l'autonomie et la coopération. Cette approche a pour but de convaincre les enfants qu'ils ont la capacité de changer le monde qui les entoure, de résoudre les problèmes auxquels ils font face et de devenir des bâtisseurs du possible. L'école s'adapte à l'enfant pour qu'il découvre et exploite pleinement son potentiel. 

L'école des Bosquets se revendique comme une école connectée au monde, une école "concrète" et non pas "abstraite", où les enseignements sont ancrés dans le réel. Cette volonté se ressent notamment à travers la grande place donnée à la découverte de la nature et de la musique, mais aussi aux échanges avec les parents pour les impliquer et échanger avec eux sur les pratiques pédagogiques.

 

L'école Le Blé en Herbe

Pour l'école Le Blé en Herbe, il est essentiel de développer chez les enfants un esprit ouvert et réceptif ainsi que des qualités humaines telles que l'empathie, la coopération, la valorisation, l'apaisement des conflits, la tolérance et la patience. Ainsi, chaque enfant doit être capable de débattre et de créer des conditions favorables au débat. 

L'environnement pédagogique de l'école prépare les enfants à être acteurs de changement à chacune des étapes de leurs vies. L'école doit permettre aux enfants de définir des objectifs, de se fixer un but et de s'approprier les moyens et les étapes pour y parvenir. Cette vision se manifeste concrètement en classe par de la conduite de projets, interdisciplinaires et menés en coopération et de manière autonome par les élèves.  

L'école est construite à partir du postulat selon lequel chaque enfant, quel que soit son âge, peut appréhender ce qui l'entoure de manière constructive et cela se traduit dans son architecture. Le mobilier et les espaces favorisent l'autonomie, la mobilité et la possibilité de mener plusieurs ateliers en même temps. L'école est "ouverte" sur le village, les espaces servant à d'autres activités en dehors des heures de classe, renforçant les liens entre la communauté éducative et le reste du village. 

 

 L'école de Tourouzelle

L'approche pédagogique de l'école de Tourouzelle vise à donner le pouvoir aux enfants sur leurs apprentissages par l'auto-organisation et la réalisation de projets personnels. Elle cherche à développer la confiance en soi et permettre l'épanouissement de chacun. L'école est également un lieu où l'on vit la démocratie, une mini-société avec des règles à respecter mais sur lesquelles on peut agir. Un travail d'éducation émotionnelle permet aux élèves d'améliorer leurs relations, de développer l'empathie et l'écoute positive. 

C'est un lieu de vie qui favorise la créativité, l'expérimentation à travers des moments où les enfants peuvent choisir les thématiques et les activités qu'ils souhaitent aborder. Autonomes, ils circulent librement dans l'école. La coopération est encouragée, ce qui permet la transmission des savoirs entre eux. 

L'école Emile Zola

Le projet pédagogique de l'école Emile Zola peut se résumer en une phrase : l'enseignement ne peut pas et ne doit pas se limiter à la transmission des savoirs classiques. L'école doit former les citoyens de demain : autonomes, responsables et acteurs de la société. Elle doit également leur permettre d'exprimer  leur potentiel, intellectuel, artistique, émotionnel, relationnel ou coopératif.

Pour cela, l'école Emile Zola s'appuie notamment sur la pleine conscience avec des séances quotidiennes, des espaces réservés à la détente, ce qui permet une meilleure gestion des émotions. Les enfants pratiquent la citoyenneté au quotidien, ils sont sensibilisés à leur environement et à la société qui les entoure. Le travail en équipe, la coopération et l'entraide sont omniprésents pour conduire de nombreux projets dans des domaines variés (environnemental, culturel, humanitaire, citoyen).

 

Le collège Clisthène

Le collège Clisthène est un lieu d'apprentissage concret et appliqué de la démocratie. Des temps de bilan avec une présence de tous les élèves, des conseils de classe ouverts à tous les collégiens ou encore la participation aux décisions portant sur la vie du collège font que les élèves expérimentent au quotidien la démocratie.

Le collège met également en avant les apprentissages interdisciplinaires et le travail en coopération sur des projets scolaires ou extrascolaires, avec des actions solidaires. Cela a nécessité un réorganisation des temps scolaires, qui sont adaptés aux adolescents (temps d'accueil quotidien, temps d'aide au travail, etc.), mais aussi une modification de l'évaluation afin de juger les compétences transversales et sociales nouvellement développées. 

 

Quelques exemples de ”Changemaker Schools” à l'international :

 

En Belgique : 

    Lauzette                                                   

Marchin 

RSI 
Villa Da Vinci

En Irlande

St Oliver's National School

 

• Création d’une ferme majoritairement gérée par les enfants provenant de l’international.

• Programme de mentorat entre les élèves âgés et les plus jeunes.

• Grande proximité avec le monde associatif.

 

St Columba's Girls National School

• Programme de stimulation cognitive utilisant les mathématiques pour aider à la résolution créative de problèmes complexes.

• Construction d'un mur d'escalade pour aider les enfants à travailler en équipe et à renforcer leur courage et confiance en soi.

• L'ensemble des élèves et des enseignants apprend le langage des signes.

 

 

En Turquie :

Enka Adapazari

 

• Participation des élèves aux décisions clés prises à l’école (choix de l’uniforme, enseignement des langues étrangères, etc).

• Encourage ses élèves à participer à des actions citoyennes pour régler des problématiques locales.

• Enseignement de la philosophie dans chaque classe.

 

 

Au Mali :

L'Ecole Ciwara

 • Les cours sont animés selon les principes et pratiques d'une approche par compétence, centrée sur l'apprenant à travers une animation par méthodes actives, soutenu avec un matériel didactique riche et varié.

• Camps de leadership et jeux sportifs réguliers

• Formation en informatique dès le premier cycle

 

Au Royaume-Uni :

School 21

 

• L’apprentissage interdisciplinaire est mis au cœur de toutes les activités scolaires.

• Création d’un programme d’études dédié à la communication orale.

• Accompagnement individualisé de chaque enfant.

 

 

 

>> Découvrez l'ensemble des pionniers de l'éducation identifiés par Ashoka dans le monde en cliquant sur cette carte :