"Etudes, Emploi, Société : Pourquoi la mesure de la diversité reste taboue ?" 38ème AMPS

din, 26/04/2011

Animé par Catherine TRIPON, porte-parole de la Fédération "L'Autre Cercle" et membre du comité consultatif de la Halde, ce 38ème "Alter Mardi : Parlons Solutions" s'interroge sur la mesure de la diversité, à travers la présence d'Hubert BONAL, responsable "égalité des chances" à HEC ; d'Aline CREPIN, membre de la commission de normalisation Afnor sur la mesure ; de Cyril DELHAY, auteur de "Promotion ZEP : des quartiers à Science Po" ; de Samuel THOMAS, membre du bureau national d’SOS Racisme, et de Mansour ZOBERI, directeur de la promotion de la diversité et de la solidarité du groupe Casino.

En effet, si la question de la mesure dans le cadre de la prévention des discriminations et la promotion de la diversité fait toujours débat, force est de constater que sans action volontariste, le compte n’y est pas. 

Mais, a-t-on besoin de chiffres pour démontrer une réalité et justifier de l’importance de lutter contre des discriminations, dans l’école, au travail et dans la société en général ?

Personne ne peut dire aujourd’hui qu’il n’y a pas de différence d’accès au savoir en fonction de la situation personnelle et familiale de l’étudiant-e. Nul ne peut affirmer benoîtement que l’on recrute et que l’on promeut uniquement sur les compétences et que certaines caractéristiques personnelles n’entrent pas en ligne de compte dans le choix final.

Absence de parité indécente dans les nouveaux conseils généraux, femmes plus que minoritaires dans les conseils d’administration, directions générales de la fonction publique et des grandes entreprises, baisse des jeunes issus des classes populaires dans l’enseignement supérieur, taux de chômage deux fois supérieur pour les travailleurs handicapés, inégalité salariale flagrante pour les personnes issues de l’immigration dans leur parcours professionnel... Si on peut le dire, n’est-ce pas parce que l’on a, à un moment donné, usé de l’outil statistique ?

Cependant, comment apprécier l’impact des "cordées de la réussite", des "internats de l’excellence", de la charte "Université-Handicap" ? Comment qualifier quantitativement les engagements liés à la "Charte de la Diversité" et aux Labels "Egalité" et "Diversité" ? 80% des handicapé-e-s et plus de la moitié des homosexuel-le-s n’osent pas se rendre visibles au travail. Comment mesurer les inégalités si l’environnement ne les repère pas ? Alors, si mesurer n’est pas compter, à quoi cela sert-il et doit-on le faire ? Mesurer quoi, tester qui, recueillir des statistiques, comment ? Nos intervenants confronteront leurs points de vues et leurs expériences issues du terrain afin de sortir du tabou et apporter une réflexion éclairée et apaisée sur un sujet qui reste conflictuel. 

Rendez-vous :

mardi 26 Avril

de 19h00 à 20h30

au Comptoir Général

80, quai de Jemmapes

75010 Paris

M° République/Jacques Bonsergent

 

En présence de :

  • Hubert Bonal, responsable "égalité des chances" à HEC

  • Aline Crépin, membre de la commission de normalisation Afnor sur la mesure, déléguée de l'Institut pour l'égalité des chances et le développement durable de Randstad

  • Cyril Delhay, auteur de "Promotion ZEP : des quartiers à Sciences Po", directeur de la communication de Sciences Po

  • Samuel Thomas, membre du bureau national d'SOS Racisme, président de la fédération nationale de la Maison des potes, membre du comité consultatif de la Halde

  • Mansour Zoberi, directeur de la promotion de la diversité et de la solidarité du groupe Casino, membre du Collège de la Halde.

La rencontre sera animée par Catherine Tripon, porte-parole de la fédération "L'Autre Cercle" et membre du comité consultatif de la Halde.

 

Inscription gratuite mais obligatoire en cliquant ici