Une étude Ashoka / McKinsey évalue l’impact de dix entrepreneurs sociaux

Me, 18/04/2012

 Dévoilés début mars par Ashoka, à l’occasion d’un colloque du Centre d’Analyse Stratégique, les résultats d’une étude permettent, pour la première fois, de déterminer clairement l’impact économique et social de l’entrepreneuriat social. Réalisée par le cabinet McKinsey et portant sur l’activité de 10 Fellows Ashoka agissant dans des champs divers (Insertion par l’activité économique, création d’entreprises, logement social, lutte contre la dépendance…), cette étude calcule le différentiel entre l’argent public investi dans ces entreprises et les coûts évités pour la collectivité. Les résultats mettent en avant la rentabilité de ces projets, leur capacité à réduire les déficits publics et leur impact positif sur la société.
Un exemple : Actavista, insertion par l’activité économique par la réhabilitation de bâtiments historiques. 300 contrats par an. La différence entre les bénéfices (perception des charges patronales et taxes, allocation chômage évitée) et les subventions versées (contrats d’insertion) permet d’économiser en moyenne 8K€ par salarié, ce qui représente un retour sur investissement moyen de 60%. Le potentiel est de 5000 salariés en France par an, ce qui représenterait 45M€ d’économies pour la collectivité.
Cette étude est reprise et utilisée depuis sa parution par de nombreux medias, leaders d’opinion et organismes publics. Retrouvez en une synthèse détaillée sur http://france.ashoka.org/sites/francesix.ashoka.org/files/Etude%20d'impact%20de%20l'entrepreneuriat%20social%20-%20synthese_0.pdf